Vous êtes ici : Accueil > Français > Des outils TICE pour s’auto-corriger
Publié : 12 décembre 2015
Format PDF Enregistrer au format PDF

Des outils TICE pour s’auto-corriger

3 votes

Cordial un correcteur d’orthographe et de grammaire intelligent en ligne

Descriptif : La technologie Cordial comprend, analyse et donc corrige mieux le texte, notamment pour la grammaire et les accords. La prise en compte de millions de fautes issues de Wikipédia garantit non seulement que les fautes les plus courantes sont bien corrigées mais aussi que le contexte d’usage des mots est pris en compte.
Sur 22 tests de la presse spécialisée, Cordial a été élu 19 fois meilleur correcteur.
Découvrir Cordial :
Le plus pédagogique : Pour chaque faute repérée, celle-ci est soulignée avec un code de couleur. Lorsque l’on survole une faute avec la souris, on peut visualiser le type d’erreur, une explication claire et précise avec un rappel de la règle ainsi que la proposition de correction. Il s’agit donc pas d’un simple correcteur offrant uniquement une multitude de propositions, mais on a bien là un véritable outil pédagogique au service de l’apprentissage de l’orthographe et de la grammaire.
Corriger : cliquer ici

BonPatron, un correcteur orthographique en ligne

Descriptif : Pour faire vérifier votre texte, il suffit de faire un copier-coller dans la fenêtre principale du site et de cliquer le bouton vérifier. Par la suite, vous devez passer la souris sur les mots qui sont identifiés en rouge ou en jaune. Des informations correctives s’afficheront (en haut, à droite). Lisez ces informations et faites les modifications nécessaires pour corriger la faute en cause.
BonPatron s’inspire d’une approche pédagogique qui veut qu’on procède par étapes. Lorsqu’on se sert du site, il faut soumettre son texte, corriger toutes les fautes et soumettre à nouveau jusqu’à ce que toutes les fautes soient corrigées. Une approche par étapes est essentielle, car la correction de certaines fautes déclenche l’identification de nouveaux problèmes à résoudre. Par exemple, si on écrit Il a reste, BonPatron identifiera d’abord l’absence du participe passé (resté). Ce n’est qu’après la correction de cette faute que l’emploi de l’auxiliaire avoir plutôt que être sera identifié. Des recherches récentes suggèrent qu’on fait plus de progrès lorsqu’on se concentre sur une faute à la fois (et moins de progrès lorsqu’on est débordé par trop d’informations.
Vidéo qui explique le fonctionnement de BonPatron Pro :


Vous pouvez utiliser la version gratuite de BonPatron qui est déjà bien complète pour un usage pédagogique en classe. Cependant, la version Pro offre des avantages et facilite l’apprentissage : résumé de fautes à la fin du document, suivi d’explications explicites et un outil de conjugaison. En plus, beaucoup de fautes sont reliées à des exercices qui permettent de maîtriser la règle en cause. Un autre avantage important est que l’éditeur peut être à plein écran, ce qui facilite la rédaction.

Le plus pédagogique : Ce correcteur offre quelques fonctionnalités intéressantes pour les élèves, à savoir :
- le repérage d’erreurs d’ordre lexical avec des suggestions ;
- le repérage d’erreurs d’ordre grammatical avec des commentaires sur les éventuelles erreurs détectées ;
- la mise à disposition d’un outil de conjugaison permettant d’obtenir la conjugaison de tous les verbes à tous les temps ;
- un guide de grammaire qui fournit une explication des grandes catégories grammaticales, des règles grammaticales, des exceptions principales et des erreurs à éviter. On notera un parallèle avec la langue anglaise ;
- une synthèse des corrections proposées pour le texte.
BonPatron se révèle donc un excellent outil pédagogique pour la classe et notamment pour le cycle 3. A tester d’urgence !
S’auto-corriger : cliquer ici

Utiliser un correcteur orthographique

Descriptif : Cette activité vise non seulement à construire avec les élèves un outil d’auto-correction permettant d’augmenter leur vigilance orthographique, mais également à les sensibiliser à une utilisation raisonnée de l’outil informatique, en développant leur esprit critique face aux réponses qu’il donne.
Il s’agit de corriger un texte, grâce au correcteur orthographique associé au traitement de texte, et de prendre conscience des limites de ce dernier.
Le plus pédagogique : Grâce au correcteur orthographique, l’élève n’est confronté qu’à des graphies justes. L’apprentissage du correcteur (avec ses atouts et ses faiblesses) permet de développer une pratique réflexive de l’orthographe.
Exemple de mise en œuvre en classe avec exemple de fiche auto-corrective : cliquer ici

Scribens, pour s’auto-corriger en ligne

Descriptif : Scribens est un correcteur en ligne qui permet de détecter et de comprendre les principales erreurs orthographiques et grammaticales. On peut saisir directement son texte ou le copier/coller depuis un traitement de texte.
Scribens utilise un code couleur afin de bien distinguer toutes les erreurs commises : en rouge les erreurs d’orthographe, en vert celles de grammaire et en bleu les erreurs typographiques. En jaune il signale les mots ou les passages à vérifier. Il propose à chaque fois des renvois pour “approfondir la règle” et ainsi aider à comprendre l’erreur commise.
La version gratuite propose donc :
- la correction de l’orthographe et de la grammaire ;
- l’accès aux dictionnaires :définition, synonyme/antonyme, conjugaison et acronyme ;
- les règles de grammaire.
Le tutoriel ci-dessous présente les fonctionnalités principales :
Le plus pédagogique : Scribens.fr corrige rapidement et simplement vos textes, en vérifiant l’orthographe et la grammaire. Par son côté didactique et notamment dans sa version payante (règles expliquées, exemples, exercices) l’élève dispose bien plus qu’un simple correcteur orthographique. Il peut ainsi comprendre ses erreurs et envisager des activités en lien afin de renforcer ses compétences.Pour ceux qui en resteront à la version gratuite Scribens offrira un correcteur bien plus riche qu’un correcteur classique de par ses aides tutorielles (couleurs, règles...)
S’auto-corriger : cliquer ici

Orthophile, un programme de vérification orthographique

Descriptif : L’Orthophile est un programme de Vérification Orthographique Assistée par Ordinateur destiné aux élèves de Cycle 3 de l’école primaire. Il a pour objectif d’aider les élèves à améliorer l’orthographe de leurs productions écrites en acquérant une méthodologie. Il permet en outre de repérer les lacunes des élèves grâce au bilan qui peut être édité à la fin de chaque vérification.
Le plus pédagogique : Le programme comprend un module de vérification de l’orthographe lexicale et un module de vérification de l’orthographe grammaticale. Ce dernier s’appuie sur une très grande interactivité entre la machine et l’élève.
Deux niveaux d’utilisation sont maintenant disponibles : mode apprentissage pour les débutants et mode expert pour les utilisateurs confirmés.
Télécharger : cliquer ici

Utiliser des dictionnaires en ligne

Descriptif : En CE1, les élèves apprennent à prêter attention à l’orthographe. Les programmes précisent qu’ils sont amenés à utiliser l’ordinateur, notamment l’écriture au clavier.
Cette activité autour de la dictée répond à un double objectif : - soulever un questionnement chez l’élève au sujet de son écrit ;
- l’aider à s’auto-corriger.
L’élève écoute tout d’abord le texte qu’il devra écrire. Il peut l’écouter plusieurs fois et faire des pauses quand il le souhaite. Puis il écrit sa dictée en autonomie sur la fiche-élève en suivant les consignes. Celles-ci lui permettent :
- de revenir sur son écrit pour s’auto-corriger ;
- de retravailler certaines notions de français lui permettant d’analyser au mieux son écrit pour le corriger ;
- de travailler des compétences liées au B2i.
Le plus pédagogique : Cette activité encourage l’élève à utiliser les dictionnaires numériques en ligne, comme cela est préconisé dans les programmes, pour corriger ou enrichir ses productions écrites. Le vocabulaire et l’orthographe sont concernés.
Il s’agit d’instaurer une habitude lors des moments de production d’écrits et des corrections, en mettant à disposition l’outil informatique pour des recherches orthographiques ou de synonymes.
Exemple de mise en œuvre en classe avec fiche-élève Code de correction : cliquer ici

Le Robert, un correcteur orthographique intelligent

Descriptif : Le Robert Correcteur corrige l’orthographe, la grammaire et la typographie de vos textes en français, en tenant compte du sens de la phrase.
Quelques atouts :
- Il s’appuie sur la technologie du correcteur ProLexis de Diagonal, utilisé par les plus
grands journaux, maisons d’édition, administrations et institutions depuis plus de 20 ans.
- Il intègre les contenus de référence des éditions Le Robert, le spécialiste de la langue française.
- Il analyse finement le sens de vos phrases pour corriger chaque mot dans son contexte, y compris dans les phrases les plus complexes.
- Il dispose d’un analyseur phonétique capable de corriger les mots les plus mal orthographiés.
- Il vérifie la ponctuation en se référant au code typographique officiel de l’Imprimerie nationale.
Pour en savoir plus : http://www.cuk.ch/articles/9778
Vidéo de démonstration :
Le plus pédagogique : Reconnu d’intérêt pédagogique en 2014, ce correcteur est un outil puissant au service de l’orthographe. L’analyse phonétique, le dictionnaire des définitions, des synonymes (sous forme graphique), des antonymes, des locutions et des combinaisons rendront cet outil indispensable dans la classe. Une licence spéciale éducation en fonction du nombre de postes est disponible.
Tester : cliquer ici

Orthonet, des outils pour s’auto-corriger

Descriptif : Ce site propose plusieurs outils utilisables à l’école élémentaire et accessibles aux élèves pour s’auto-corriger.
- Lexique : consultation rapide du lexique grâce au formulaire sur la page (formes difficiles, accords douteux, conjugaisons) Le Lexique propose également des informations sur l’orthographe des nombres, des éléments de grammaire, des éléments sur l’orthographe nouvelle...
- Questions : quand le LEXIQUE ne suffit pas, des linguistes attendent votre question ; réponse rapide, précise, documentée.
- Corrections : un texte (court) à contrôler ? il vous est rendu, orthographe vérifiée et corrigée.
- Informations : données pratiques, permanentes, sur des questions qui sont posées souvent ; des pages à copier et à conserver !
- Jeux : des jeux dont chacun est un exercice d’orthographe, de syntaxe ou de vocabulaire ; faciles, plus difficiles, énigmatiques. Vérification des connaissances, comblement des lacunes, exercice de vigilance.
- Documentation : des ouvrages récents, des lectures recommandées, des cédéroms utiles.
Le plus pédagogique : Si vous hésitez sur l’orthographe d’un mot, tapez-le avec le minimum de lettres, en évitant les lettres rares (K, W, Y, Z), mais en respectant la prononciation.
Exemple :
- en tapant "FISIC" vous obtiendrez "physique" ;
- en tapant "COUR", vous obtiendrez "cour, cours, court" et leurs emplois.
Idéal pour une recherche phonétique !
La page "information" offre des ressources théoriques pour l’enseignant. Très instructif !
Consulter : cliquer ici

Qdictionnaire, des dictionnaires téléchargeables pour la classe

Descriptif : QDictionnaire est le nouveau nom de dicorime. QDictionnaire fournit :
- un dictionnaire des noms des communes
- un dictionnaire des prénoms
- un dictionnaire des synonymes
- un dictionnaire des conjugaisons
- un dictionnaire de citations
- un dictionnaire des mots communs
- un dictionnaire des abréviations
- un dictionnaire de rimes
- un éditeur poétique
QDictionnaire comprend :
- plus de 350 000 mots phonémisés avec définition
- 38 000 citations
Le plus pédagogique : Pas besoin d’avoir un accès internet dans la classe pour utiliser ces dictionnaires. L’outil est très complet et permet de disposer, au sein d’une même application, de tous les dictionnaires utiles dans le cadre de la maîtrise de la langue : orthographe, conjugaison, synonyme...
Consulter : cliquer ici

Dans cette rubrique